La Politique Handicap – Rencontre avec Valérie Oudenot

By 15 mai 2019 mai 20th, 2019 Actualités, Engagement RSE

Nous rencontrons aujourd’hui Valérie OUDENOT, Consultante de PiDieM, cabinet de Conseil en Richesses Humaines. 

Pourquoi développer une politique handicap au sein d’une entreprise ?

Développer une politique en faveur du handicap c’est prendre en compte et accompagner les salariés qui ont un besoin spécifique d’aménagement de leur poste de travail en raison d’un problème de santé. Il y a aujourd’hui 30% des salariés qui sont impactés par un problème de santé durable et ils n’ont pas forcément informé leur employeur de leur situation. La politique handicap est donc là pour aider les salariés et mais aussi les employeurs. Les objectifs seront alors d’améliorer la qualité de vie au travail, de faire évoluer les mentalités, de promouvoir la prévention de la santé au travail et de faire porter un « autre regard » sur le handicap.

Quels sont les moyens mis en oeuvre  ?

Tout d’abord, des moyens de sensibilisation sont mis œuvre pour faire prendre conscience qu’aujourd’hui 30% des salariés sont concernés par le handicap au travail de manière temporaire ou définitive : des ateliers, des rencontres, la création d’une charte handicap et bien sur la création de mesures concrètes qui seront appliquées chaque jour dans l’entreprise. Le handicap ce n’est pas forcément l’invalidité ! Déficience auditive, allergie, mal de dos, daltonisme… le handicap au travail est majoritairement invisible et se déclare tout au long de la vie. Les salariés en situation de handicap ne doivent pas avoir peur d’en parler. À travers une politique handicap, leur direction s’engage à prendre en compte les difficultés rencontrées par les salariés dans leur quotidien, et ce, quels que soient leur poste et leur mission. La politique handicap doit donner confiance. C’est une solution d’accompagnement pour répondre aux besoins spécifiques : opportunité d’embauche, aménagement de l’espace de travail, prise en compte de l’impact sur la vie personnelle, accompagnement personnalisé à la reconnaissance de travailleur handicapé.

Quels sont les résultats attendus ? Et chez KS SERVICES qu’est-ce que ça a concrètement changé ? 

Un salarié est accompagné par la département des Ressources Humaines et PiDiem pour être reconnu RTQH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé). Chez KS SERVICES, les personnels en situation de handicap peuvent bénéficier d’aménagement technique et physique du poste de travail pour faciliter leur quotidien. Ils profiteront également d’une ou plusieurs demi-journées d’absence rémunérées pour se rendre chez le médecin. KS SERVICES propose également de cofinancer un équipement médical individuel adapté en complément des aides de droit commun. L’enjeu est avant tout d’éviter l’inaptitude mais aussi d’anticiper la formation pour se réorienter et préserver la richesse de l’entreprise : les femmes et les hommes qui la portent chaque jour !

0825 560 020 Service 0,15€/min + prix appel